Quand Fifi se promène avec Kate du côté de Pigalle !

Quelle surprise en ouvrant mon Vogue.. Christian Louboutin s’est installé dans un grand magasin Parisien en cette rentrée 2014.  Moi, ça m’émoustille !

Loubi PR2

Bonjour, Princesse ! Je veux revivre mon moment magique d’il y a quelques jours ! Ni une, ni deux, ma curiosité me titille beaucoup trop pour que je ne me précipite pas dans mon grand magasin préféré de la capitale. À peine la porte principale du Printemps Haussmann ouverte (vous savez celle à côté de Ladurée), j’aperçois au loin mon cher Christian Louboutin aka Loubie d’amour, Chrichri ou l’hommequimefaitrêverenmeparlantdesoulier, de rouge vêtu avec un par-dessous blanc.. Mes petons s’émoustillent.. Je me coiffe de ma plus belle coiffe & m’apprête à faire un grand « BONJOUR PRINCESSE » à mes So Kate d’amour &.. Ah non, Bonjour.. Vernis ? Ah ! Bon, des vernis sur Loubiville, mais des vernis quoi..

Loubi PR

« -Mademoiselle, oui, mademoiselle, où puis-je nicher mes petons d’amour dans vos merveilleux souliers ? »..
La réponse fut pour le moins.. Étonnante. Si on m’avait répondu un simple « -Là-bas, dans le case toute noire, qui manque profondément de rêveries », je n’en aurai pas été plus étonnée.
Qui est responsable de cette catastrophe ? Qui ?! Levez le doigt ! J’exige de savoir pourquoi le boudoir tant aimé a disparu, pourquoi les canapés super mega confortable ne sont pas là ? Pourquoi tout est.. Noir & blanc ?! Comme dirais une grande philosophe « ALLO QUOI ! »
« Bonjour Princesse » baisse la tête & fini tout de même par rêver devant une paire de So Kate & de Fifi rose fluo.. Mais quand même, je retire ma coiffe & sors dépitée ainsi que vachement déçu (au moins ça !).

En bref, un pop-up store beauté au niveau 0 du Printemps Mode, pour y découvrir toute la gamme de vernis, afin d’assortir vos ongles à vos petits petons, jusqu’au 18 octobre & un vrai stand avec les collections de soulier ainsi que la maroquinerie, toujours au niveau 0.
Malgré tout, un bon gros points positif, les vendeurs y sont très agréables & fabuleusement souriants.. C’est déjà ça !

IMG_6625.JPG

 

 

Je préfère & de loin voir mon pote Jean Jacques Rousseau 😉

 

 

Different Pulses.

Il était une fois.. J’attendais sagement à Saint Lazare, puis j’ai marché, je me suis arrêtée & mon coeur s’est arrêté.

 

image

 

Il y a un an je vivais encore à Paris & c’était plutôt cool. Je m’ennuyais dans mes talons hauts, j’avais besoin de nouveauté.. & Puis j’ai été chez Sergio Rossi, j’ai craqué sur des compensés de fou que je n’ai jamais portés, AH SI : une fois pendant 15min (c’est un très bon début). Je construisais des meubles avec mes boîtes de chaussures, j’essayais de ranger mon appartement en fonction de la place disponible entre les chaussures, je passais rarement une semaine sans un nouveau coup de coeur genre « LES CHAUSSURES de ma vie quoi » ! La copine devait subir toutes mes phases & même si elle ne le disait pas (& que même elle s’en plaignait) je sais que ça lui plaisait. J’ai même créé un cocon pour exprimer mon amour à Saint Laurent, François Najar, Melissa, Marc Jacobs, Louboutin, Chloé, Charlotte Olympia, Kirkwood, Kate Spade, Lanvin, Valentino.. Bref !

Après des années de recherche j’ai finalement trouvé la paire d’escarpin qui m’a donné envie d’acheter moins de ses consoeurs, celle qui fait boum boum dans mon coeur quand je la vois le matin en me réveillant, celle qui me fait vibrer, celle qui me fait sauter hors de mes Rossi pour lui sauter dessus en rentrant du travail le soir, celle qui fait tout en ne faisant rien, celle avec laquelle j’aime prendre la pluie, celle avec laquelle j’aime le plus partager ma vie.. & à ma plus grande surprise ce ne sont pas des Rossi.

 

 

Plutôt une fabrication Corse 😉

June

 

POUH POUH POUUUH !

Aujourd’hui j’ai découvert (après tout le monde) un truc GENIAL !

 

justfab

 

Enfin.. Je reste dubitative sur le concept qui vend du rêve sur le papier, après c’est une autre histoire. J’explique : un prix unique 39,95€ par article. Quoi que vous choisissiez c’est TOUJOURS la même histoire ! Plutôt cool. Zéro frais de livraisons ou de retour (au cas où vos nouveaux amours ne soient pas les bons) & en plus -50 % de réductions sur le premier achat, en ce moment du moins.
Un large choix de chaussures, boots, escarpins, bottes plate, talons foufous.. TOUT est là ! « MAMANNNN ! »
A première vue les matériaux utilisé ne paraissent pas si ignoble que ça pour nos petits petons. Alors, une question me turlupine ! COMMENT EST-CE POSSIBLE ? Simple : Pas d’intermédiaire ! Chaussure sortie d’usine, hop directement chez JUST FAB & hop directement dans mes pieds !

352334-13-2_589x860

Bref, j’ai fait un test pour vous, pour nous & pour moi. Arrivée sur le site on me propose de faire un quizz pour commencer mon shopping. Ni une, ni deux, je fonce ! Là on me vend du rêve, on me pose des questions pour connaître mon style & on me dit que les stylistes ont travaillé pour me trouver la paire de chaussures de mes rêves.. « L’AMOUREUX, MA CARTE BLEUE !! »
Attention résultat… « CHATON, range ma carte finalement ». Comment vous dire qu’une paire de bottes avec une sangle cheville, bout pointus & qui monte jusqu’au-dessus de mon genou, premièrement : c’est méga VULGOS & deuxièmement.. Je déteste ! Les stylistes ont les oublient !

Ensuite, je fais un choix parmi de nombreux, nombreux modèles, là je trouve une petite paire de boots sympa. Un peu avant de valider ma commande je me renseigne quand même.. Je découvre un truc démentiel : en gros on m’annonce que je ne suis pas obligée d’acheter tous les mois (je sais, merci), non mais si c’est stipulé c’est tout bêtement parce que tous les mois, mon compte sera débité de 39,95€ juste au cas où ! Là dans ma tête ça fuse.. LA BLAGUE !! En gros, je veux craquer sur une paire à mini prix & si je suis un peu trop étourdis à la fin de l’année ma boots m’aura juste coûté le prix d’une paire de Zanotti. Merci au revoir !

 

Bref, si je devais résumer ça.. C’est comme une paire de Louboutin, génialement trop belle, mais qui fait mal aux pieds sur la durée 😉

 

 

June

Avant j’étais une artiste..

« MAMAAAAAAN ! Regarde les chaussures là ! Oui, c’est très haut. Oui, ça ressemble à un accessoire pour péripatéticienne, mais sur moi c’est pas pareil ! Arrête elles sont belles.. Aller juste une paire, je te promets juste une après je ne te demande plus rien ! » La blague

 

christianlouboutin-foraine-1130048_3132_1_1200x1200

Foraine de Louboutin

 

 

Avant j’étais une artiste, si si je vous jure. Avec la peinture, les crayons de couleurs, les pastels, le fusain & tout le tralala. Ça, c’était avant.. Avant, de rentrer dans un magasin de chaussures, de harceler ma maman toutes les deux semaines pour y retourner encore & encore. Mon but premier : m’offrir une paire de Louboutin (bonjour, je suis un cliché) avec ma première paie. Finalement ce fut un nombre hallucinant de Guess & François Najar qui entra dans mon shoesing ! Revenons en à mon cliché, Louboutin ! Pourquoi toutes les femmes veulent posséder une paire de Loubi ? PARCE QUE c’est cool. Comment dire ? Monsieur Christian a su créer une atmosphère particulière autour de ses collections, détenir une paire de Louboutin c’est un peu comme toucher du bout des doigts le fait d’être une princesse. C’est peut-être pour ça qu’il y a quelques mois il nous a fait part de son sublime escarpin nommé « Cendrillon » & qu’il a organisé autour de celles-ci un grand concours où il chaussât des femmes afin de trouver les pieds qui épouseront à merveille ces merveilles. Je me sens un peu comme Javotte & Anastasie sur ce coup là !

Malgré tout, je suis une Princesse 😉

June