Pif, paf, pouf !

Quelle constat aberrant n’ai-je pas fait quelques heures plus tôt : Je n’ai pas de basics noir, hyper classique, à porter avec tout. Oui, moi la fille aux cents & quelques chaussures, je n’ai pas cet IMMANQUABLE accessoire dans mon shoessing (honteux, honteux, honteux).

20140325-094412.jpg

Fortonight – Nine West – AH13

 

 

Ni une ni deux ! Me voilà parti pour arpenter le -1 des Galeries Lafayette Haussmann. Quel merveilleux endroit.. ! Bref, après  un passage éclair chez Sergio Rossi (étonnant), premier coup de cœur chez Saint Laurent, pour finalement me fixer une limite « Mon petit chat, c’est un basic que tu cherches, pas plus de 300€. », pas drôle la conscience ! Bref !
Je fonce sur Freelance, en oubliant un peu la conscience, qui s’est enfin calmé ! Oh ! Mes petites Ferley Perfecto Zip Boot en.. BLANCHE ! (Cœur cœur sur toi bébé !) C’est un peu les boots qui me manquent ! Tiens, conscience qui revient.. « Boots ?! On a dit escarpin. Sors de là ». Ok, ok ! Bon, je me retourne.. LK Bennett ? Malgré notre passé mitigé, pourquoi pas ! MAIS OUI ! Les petites Sledge d’amour, que demander de plus ? Vernis noires, cambrure de 9, talon de 12cm. PARFAITE ! Alors, la conscience quelque chose à redire ?

Enfin.. Ça c’était sans compter ma visite au 5e étage du Printemps, chez Schultz.. Un basic en chèvre velours noir, parfait, mais.. Oh ta petite sœur en bleue, mais.. ? « Dis, meilleur ami, j’ai des chaussures bleues ?! » (Le pire étant qu’il arrive à répondre correctement à la question). Mon cœur balance !

Et puis au final est-ce réellement aussi grave que ça, si je rentre avec des Lk Bennett & des Schultz ?.. & Freelance ? Oui, conscience je t’ai entendu 😉

 

 

June

Publicités

Je suis choquée, choquée je suis !

Un jour je penserais à faire des titres un peu plus.. Futés ! Bref, aujourd’hui, je sors du travail, à moitié endormis dans le RER, je réfléchis & là.. Le choc. Non, non LE CHOC !

photoFL

Il est tout simplement IMPENSABLE de porter un manteaux court à motif pied de poule, mixé avec un jean bleu clair, des vans noires &.. Un Longchamp camel. JE CRIS AU CRIME CONTRE L’HUMANITÉ, attentat à la pudeur ou tout simplement au mauvais goût !

Je veux bien comprendre qu’il y ait des jours avec & des jours sans. Les matins compliqués, la tête en vrac, on ouvre l’armoire pour y prendre les premiers trucs (a.k.a vêtement) qui en pendent salement. Enfin le genre de matin où on s’habille tout en noir & où l’on crit en sortant de la salle de bain « JE SUIS UN SUPER HERO ! » ou « BONJOUR, je suis un espion ». Quoi que.. Tout le monde ne fait peut-être pas ça, mais nous on est plein dans ma tête.

Qu’est-ce que je disais déjà ?.. Ah oui ! Non, non, il faut arrêter tout de suite ce genre de truc là, les mélanges ce n’est pas bons pour tout & tous le monde.  Croyez-moi j’en connais en rayon sur les mélanges. On évite les petites robes cintrés avec des Bensimon. Les Crocs avec tous les vêtements en général, les chaussettes tong, les pantacourts, juste pour ne citer que quelques exemples ! Pour conclure, mettons des basics quand on en a marre & portons des Freelance, parce qu’elles au moins ne seront JAMAIS de mauvais goûts !

Pardon à toi mademoiselle qui m’a inspiré 😉

June

Vivre, revivre ou survivre !

C’est subtil, très subtil ! La cambrure qui épouse parfaitement nos pieds, le sentiment que nous procure la hauteur, l’attrait de la nouveauté, l’envie d’essayer de nouvelle chose, recommencer : encore & encore.

photoshoes

Aimer craquer pour une (ou plusieurs) nouvelles paires.

Souffrir à cause du choix de la cambrure qui fut une nouvelle fois le mauvais. Bah oui, mais c’est beau !

Douter des pavés parisien sous nos pieds.

Rester stoïque en passant devant Bata & se demander POURQUOI ?!

Être étonné du tournant que prend François Najar. J’ai pas dis que c’était mauvais !

S’étonner soi-même de supporter autant de hauteur avec Charlotte Olympia.

Continuer juste parce qu’on aime tellement ça.

Exulter de plaisir grâce à Roberto Cavalli.

Se lasser de toujours voir la même paire chez Freelance. De la nouveauté s’il vous plait. Merci !

S’interrompre en pleine séance de shopping en passant devant Kurt Geiger.. & finalement continuer.

Tomber & se relever après un verre de trop en Dolce & Gabbana.

Compliquer de devoir faire un choix entre Gucci & Zanotti.

Rigoler face à Castaner.

Appartenir encore & toujours au même..

Se découvrir perchée sur des Barbara Bui. « MAMA, elle est bonne celle là ». Classe, bonjour !

Partager son amour/passion/folie/maladie psychologique incurable !

Oublier de faire ses comptes. Oups !

Séduire même avec des tongs, mais pas n’importe lesquelles des Marc Jacobs ou rien !

Compter le nombre d’Alexander McQueen que l’on ne s’offrira pas cette année.

Sourire devant l’acharnement de Desigual pour faire des chaussures. Pas sourire, rigoler (pleurer ?)  !

Hurler dès que tu vois passer une Tina chez Ferragamo.

Pendant que certain se coupe les ongles des pieds, d’autre se rendent compte qu’acheter des nouvelles chaussures c’est un peu comme si on prenait notre pied à chaque fois 😉

June

Un problème ?

J’ai précédemment parlé de mon craquage sur 5 nouvelles petites paires de chaussures.. Avant de les dévoiler  il faut comprendre POURQUOI ?

  • Parce que finalement ça me coûte moins cher qu’un psy, je crois ?
  • Ça évite à mes amis de subir mon flot de paroles inévitable ou peut-être pas.. Du coup ils assistent à mes pulsions chaussuresques « Non ! Mais attends.. REGARDE ! ».
  • J’ai beaucoup plus souvent mon banquier au téléphone, je pense qu’une grande histoire d’amour est en train de naître entre nous.
  • Les meubles que je n’arrivais pas à remplir dans ma chambre sont enfin pleins, même le sol est plein d’ailleurs..
  • Il s’est passé tellement de choses dans ma vie ces derniers temps que je me devais de marquer le coup.
  • C’est toujours très marrant de parler à des femmes qui disent « Mon mari en a marre que j’achète des chaussures tout le temps,une trentaine de paires, nous ne savons plus où les mettre » & surtout très marrant de leurs répondre « Je comprends parfaitement, je ne sais pas comment je fais pour faire tenir mes 90 paires (& mes 20ans de moins) chez moi » à vrai dire je sais.. La moitié est chez mes parents, ce qui me mène au point suivant..
  • « Quand est ce que tu libères le placard dans l’entrée de ta chambre ? » Maman, j’adorerais te répondre MAINTENANT, mais je ne peux pas !
  • Lorsque j’ai déménagé je ne savais pas trop comment j’allais décorer ma chambre.. Une semaine après j’ai exposé mes chaussures.. Brillante idée, très brillante !
  • Quand j’étais plus jeune je n’avais pas vraiment de but dans la vie, puis j’ai découvert les talons hauts !

Radis ?

IMG_0511

Tory 7 Zip boot – Free Lance 


IMG_0676

Lauren velours noir – François Najar

IMG_0670

 Sergio Rossi

IMG_0660

Bichards – Minelli

IMG_0661

Dunk Sky – Nike

 

Par contre, ça ne m’évite jamais la grande question du.. Qu’est ce que je vais mettre comme chaussures aujourd’hui ? 😉

June

June is back !

Quoi ? Moi je vous ai abandonné ? Alors, là… PAS DU TOUT ! Bon peut-être un peu, mais j’ai une bonne excuse, même plusieurs !

  • First One : J’ai acheté plein de nouvelles merveilles.. Quand je dis plein je veux dire 5 !
  • Secundo : C’était les soldes & qui dit soldes dit.. Bonjour, je n’ai plus de vie sociale/blogueuse !
  • Tercio : J’ai eu un problème de Repetto !
  • Termino : On s’en fout, je suis là !

v1251_vcd_369_p1

Aujourd’hui une envie fulgurante de faire du shopping m’a prise par surprise, mon banquier n’est bizarrement pas de mon côté. Je me console en regardant mes précédents achats & en me disant que de toute manière il n’y a plus rien nulle part : FAUX ! Freelance a entamé sa dernière démarque & mes TORY 7 ZIP BOOT m’attendent toujours (j’adore Freelance & leurs références qui font trois kilomètres de long). François Najar aussi a fait craquer ses prix, Repetto.. Je n’ai même pas envie d’en parler tellement leurs deuxième démarque m’a brisé le coeur. Mickael Kors qui a commencé fort avec -60% dès les premiers jours ! ASH.. Minelli.. UGG, même UGG a fini par faire du -50% sur les Sparkless. Ferragamo.. I’m falling in love to TINA & ses -30%. Je suis tellement tombée amoureuse avant les soldes que finalement je me suis offerte une paire de Sergio Rossi (on a toutes besoin d’une paire de Rossi) & mes petites boots chez Minelli. Le reste s’est fait bien avant !

Je retourne à mon sujet de départ, parce que oui il y en avait un (je crois ?) ! Pour éplucher un oignon sans pleurer il faut retirer le coeur, pour survivre à une rupture amoureuse il faut acheter des chaussures, on évite seulement les Repetto sauf si on a envie de remuer le couteau dans la plaie. & là tout le monde se demande quel était le sujet.. J’arrive ! Les chaussures marque des passages de nos vies. Ma première paire d’escarpins était en vernis noir, achetée avec ma meilleure amie chez BATA : 2007. J’avais l’impression que les talons étaient monstrueusement hauts, en réalité ils faisaient 6cm (maintenant je rigole). Le premier garçon ? Une paire de talons à brides bleu électrique & dorées. Mon premier travail ? Des Nine West jaune moutarde ! Premier chagrin d’amour ? Norma blitz de chez François Najar. Le premier cadeau forcé de mon meilleur ami ? Des boots Guess. Mon premier appartement ? Des Prelude pastèque de chez Repetto. Les vacances de ma coloc ? Des Mellow Yellow jaune ! Dernier chagrin d’amour ? Des Sergio Rossi  & mes petites TORY de chez Freelance.  Bref, si mes chaussures pouvaient parler elles pourraient vous raconter chaque détail de ma vie.

Je vous laisse en compagnie de Suzanne, une jeune demoiselle qui nous vient tout droit de la collection Printemps/Eté 2013 de Repetto & je vais me consoler avec mon nouveau manteau de chez Gat Rimon 😉

June