De l’air mon grand, de l’air !

Soleil, mon amour !

20140519-115002.jpg

Après avoir annoncé fièrement à l’Amoureux mon besoin urgent (oui, besoin. Oui, urgent) de nouvelles chaussures, suite à l’inondation imprévu que mes sandales Sergio Rossi ont subi il y a quelques mois en bord marne, il me faut les remplacer. Je pleure & je te jette dans le cimetière à chaussures a.k.a « La mort de mes amours » !

Il fait beau & mes petons ont envie de prendre l’air, je me mets à la recherche de nouveau bébé prêt à me suivre tout l’été. Je navigue sur le web (flemmarde) tout d’abord pour retrouver les mêmes d’un rouge si parfait.. & là, j’apprends que Rossi ne les fait plus. Je pleure encore plus ! Bref, je farfouille sur le site & je déniche un sac en agneaux. Je tombe amoureuse ! ON A DIT CHAUSSURE !

Ok, je me plis en quatre pour trouver une marque intéressante sans y perdre mes bras & ma dignité. Petites mendigotes ? Emma Gote ? Mellow Yellow ? Aldo ? Melissa ? Liu Jo ? Jonak ? Marc by Marc Jacobs ? Non, non, non. Rien n’y fait, mes pieds ne craquent pas. Alors, j’essaie de me convaincre que je peux passer tout l’été perché sur mes compensés, mais bizarrement j’ai du mal à y croire réellement. Bref ! Il faut que je me mette un coup de pied aux fesses & que je reprenne mon shoepping RAPIDEMENT !

Au pire je repartirais avec un nouveau sac à main & pieds nus  😉

 

June

 

 

Publicités

10 bonnes raisons..

D’acheter des chaussures encore & toujours.

 

photoGT

 

 

Aujourd’hui, Salavatore Ferragamo ! Oui, je suis folle amoureuse d’une paire de chez Ferragamo (WHAT ?!).. Tina, viens à moi. Quoi ? Soldes « flottantes », mais encore ?! Ok. 10 bonnes raisons de te convaincre que j’ai raison d’acheter (encore) des chaussures.

 

  1. Acheter Italien c’est bon pour le moral. C’est bon, bon ! & c’est presque local.
  2. Si, Marilyn Monroe portait des Ferragamo en Autruche c’est pour une bonne raison.
  3. Chausser du Ferragamo, c’est adopter du Ferragamo. (Oui, oui) Pourquoi ?
  4. Parce que Ferragamo a eu l’ingénieuse idée de poser des petits coussinets juste sous la plantes des pieds pour rendre la cambrure vachement plus agréable.
  5. Ferragamo c’est un budget, mais c’est l’histoire de quelques années .
  6. Audrey Hepburn aussi en portait !
  7. Acheter des basiques utiles, tendances, sexy & indémodables : c’est cool !
  8. Tina c’est l’amour de ma vie (après tant d’autre & avant tant d’autre)
  9. Sourire
  10. Ça vous fait tout autant plaisir que ça déplait à votre (nouvelle) banquière !

 

 

Tout est dit mon petit chat 😉

 

 

June

 

 

Pif, paf, pouf !

Quelle constat aberrant n’ai-je pas fait quelques heures plus tôt : Je n’ai pas de basics noir, hyper classique, à porter avec tout. Oui, moi la fille aux cents & quelques chaussures, je n’ai pas cet IMMANQUABLE accessoire dans mon shoessing (honteux, honteux, honteux).

20140325-094412.jpg

Fortonight – Nine West – AH13

 

 

Ni une ni deux ! Me voilà parti pour arpenter le -1 des Galeries Lafayette Haussmann. Quel merveilleux endroit.. ! Bref, après  un passage éclair chez Sergio Rossi (étonnant), premier coup de cœur chez Saint Laurent, pour finalement me fixer une limite « Mon petit chat, c’est un basic que tu cherches, pas plus de 300€. », pas drôle la conscience ! Bref !
Je fonce sur Freelance, en oubliant un peu la conscience, qui s’est enfin calmé ! Oh ! Mes petites Ferley Perfecto Zip Boot en.. BLANCHE ! (Cœur cœur sur toi bébé !) C’est un peu les boots qui me manquent ! Tiens, conscience qui revient.. « Boots ?! On a dit escarpin. Sors de là ». Ok, ok ! Bon, je me retourne.. LK Bennett ? Malgré notre passé mitigé, pourquoi pas ! MAIS OUI ! Les petites Sledge d’amour, que demander de plus ? Vernis noires, cambrure de 9, talon de 12cm. PARFAITE ! Alors, la conscience quelque chose à redire ?

Enfin.. Ça c’était sans compter ma visite au 5e étage du Printemps, chez Schultz.. Un basic en chèvre velours noir, parfait, mais.. Oh ta petite sœur en bleue, mais.. ? « Dis, meilleur ami, j’ai des chaussures bleues ?! » (Le pire étant qu’il arrive à répondre correctement à la question). Mon cœur balance !

Et puis au final est-ce réellement aussi grave que ça, si je rentre avec des Lk Bennett & des Schultz ?.. & Freelance ? Oui, conscience je t’ai entendu 😉

 

 

June

« J’ai offert des chrysanthèmes à ma grand-mère »

Aujourd’hui on m’a dit un truc assez bizarre « – Haan, non mais toi, tu es une vraie fille à chaussures » hum hum.. Mais encore ? Ça ne veut strictement rien dire ce que tu dis meuf, passons.

imageshoes

À partir de quel moment pouvons-nous dire qu’une femme est une « femme à chaussures » ? 20 ? 60 ? 80 paires ? Au nombre de boîtes qui jalonnent le sol de l’appartement ? Le fait qu’elle utilise les boîtes à chaussures comme boîtes de rangement ou construction type Ikea en carrément plus cool (autant que ça soit utile) ? Dès qu’elle en fait son métier ? Où lorsque l’amoureux demande (approximativement) trois fois par semaine « quand est-ce que tu jettes ENFIN les boîtes qui traînent dans le dressing ? » ? (Réponse à la question précédente : Jamais !). Lorsque qu’elle se sert de sa pause déjeuner pour faire du shoespping assez souvent ?

La passion nous dévore ou peut-être est-ce la folie ?! Alors, là PAS DU TOUT ! La première chose que je sauve si mon appartement prend feu ? Mes bébés.. 246pieds, ça en fait du monde ! Dire que ça choque certain. Il n’y a rien de compliqué à comprendre pourtant. Elles sont les photos que l’on a oublié de prendre, à des moments précis & que l’on n’a pas vraiment envie d’oublier. Elles marquent toutes un moment de ma vie, pas forcément les plus cool. Du coup je compense le mal par le mal. LOGIQUE ! C’est pour ça que les escarpins ont été créés non ?

On a encore perdu le fil du truc de base, mais toujours perché sur mes Lola de chez François Najar 😉

June

I can sell everything to everyone.

On court toute après la même chose : La perfection.

Le travail parfait, l’appartement parfait, l’homme parfait, le porte manteaux parfait, le sac parfait, la robe parfaite, les chaussures parfaites. Pourquoi ? L’image que nous renvoyons est ce qui est censée nous vendre au monde (ou Paris). Mon dieu que ce monde est superficiel & j’y contribue à grande échelle ! Nous sommes nos propres représentantes, enfin nous sommes plutôt les représentantes de Sergio Rossi, Paul & Joe, Chloé, Barbara Bui, Karl Marc John & j’en passe ! Bref !

44492712XA_13_f

Que disais-je ? Ah oui.. La perfection ! Bon, parler d’une chaussure parfaite c’est comme dire que le meilleur dragibus c’est le noir. Certains seront d’accord avec toi & les autres te diront que tu es bonne pour retourner à Saint Anne (non pas que j’y sois déjà allée, entendons nous bien, mais le meilleur c’est bien le noir !). Disons que c’est totalement aléatoire ! Si je devais décrire la chaussure parfaite elle serait montée sur un talon de 13cm accompagné d’un plateau de trois centimètres, bien sûr en cuir noir avec quelques touches de couleurs. Oh bah tiens ! C’est rigolo, ça ressemble étrangement à l’un des nouveaux modèles de chez Barbara Bui. Oups 😉

June

June is back !

Quoi ? Moi je vous ai abandonné ? Alors, là… PAS DU TOUT ! Bon peut-être un peu, mais j’ai une bonne excuse, même plusieurs !

  • First One : J’ai acheté plein de nouvelles merveilles.. Quand je dis plein je veux dire 5 !
  • Secundo : C’était les soldes & qui dit soldes dit.. Bonjour, je n’ai plus de vie sociale/blogueuse !
  • Tercio : J’ai eu un problème de Repetto !
  • Termino : On s’en fout, je suis là !

v1251_vcd_369_p1

Aujourd’hui une envie fulgurante de faire du shopping m’a prise par surprise, mon banquier n’est bizarrement pas de mon côté. Je me console en regardant mes précédents achats & en me disant que de toute manière il n’y a plus rien nulle part : FAUX ! Freelance a entamé sa dernière démarque & mes TORY 7 ZIP BOOT m’attendent toujours (j’adore Freelance & leurs références qui font trois kilomètres de long). François Najar aussi a fait craquer ses prix, Repetto.. Je n’ai même pas envie d’en parler tellement leurs deuxième démarque m’a brisé le coeur. Mickael Kors qui a commencé fort avec -60% dès les premiers jours ! ASH.. Minelli.. UGG, même UGG a fini par faire du -50% sur les Sparkless. Ferragamo.. I’m falling in love to TINA & ses -30%. Je suis tellement tombée amoureuse avant les soldes que finalement je me suis offerte une paire de Sergio Rossi (on a toutes besoin d’une paire de Rossi) & mes petites boots chez Minelli. Le reste s’est fait bien avant !

Je retourne à mon sujet de départ, parce que oui il y en avait un (je crois ?) ! Pour éplucher un oignon sans pleurer il faut retirer le coeur, pour survivre à une rupture amoureuse il faut acheter des chaussures, on évite seulement les Repetto sauf si on a envie de remuer le couteau dans la plaie. & là tout le monde se demande quel était le sujet.. J’arrive ! Les chaussures marque des passages de nos vies. Ma première paire d’escarpins était en vernis noir, achetée avec ma meilleure amie chez BATA : 2007. J’avais l’impression que les talons étaient monstrueusement hauts, en réalité ils faisaient 6cm (maintenant je rigole). Le premier garçon ? Une paire de talons à brides bleu électrique & dorées. Mon premier travail ? Des Nine West jaune moutarde ! Premier chagrin d’amour ? Norma blitz de chez François Najar. Le premier cadeau forcé de mon meilleur ami ? Des boots Guess. Mon premier appartement ? Des Prelude pastèque de chez Repetto. Les vacances de ma coloc ? Des Mellow Yellow jaune ! Dernier chagrin d’amour ? Des Sergio Rossi  & mes petites TORY de chez Freelance.  Bref, si mes chaussures pouvaient parler elles pourraient vous raconter chaque détail de ma vie.

Je vous laisse en compagnie de Suzanne, une jeune demoiselle qui nous vient tout droit de la collection Printemps/Eté 2013 de Repetto & je vais me consoler avec mon nouveau manteau de chez Gat Rimon 😉

June