De l’air mon grand, de l’air !

Soleil, mon amour !

20140519-115002.jpg

Après avoir annoncé fièrement à l’Amoureux mon besoin urgent (oui, besoin. Oui, urgent) de nouvelles chaussures, suite à l’inondation imprévu que mes sandales Sergio Rossi ont subi il y a quelques mois en bord marne, il me faut les remplacer. Je pleure & je te jette dans le cimetière à chaussures a.k.a « La mort de mes amours » !

Il fait beau & mes petons ont envie de prendre l’air, je me mets à la recherche de nouveau bébé prêt à me suivre tout l’été. Je navigue sur le web (flemmarde) tout d’abord pour retrouver les mêmes d’un rouge si parfait.. & là, j’apprends que Rossi ne les fait plus. Je pleure encore plus ! Bref, je farfouille sur le site & je déniche un sac en agneaux. Je tombe amoureuse ! ON A DIT CHAUSSURE !

Ok, je me plis en quatre pour trouver une marque intéressante sans y perdre mes bras & ma dignité. Petites mendigotes ? Emma Gote ? Mellow Yellow ? Aldo ? Melissa ? Liu Jo ? Jonak ? Marc by Marc Jacobs ? Non, non, non. Rien n’y fait, mes pieds ne craquent pas. Alors, j’essaie de me convaincre que je peux passer tout l’été perché sur mes compensés, mais bizarrement j’ai du mal à y croire réellement. Bref ! Il faut que je me mette un coup de pied aux fesses & que je reprenne mon shoepping RAPIDEMENT !

Au pire je repartirais avec un nouveau sac à main & pieds nus  😉

 

June

 

 

Publicités

10 bonnes raisons..

D’acheter des chaussures encore & toujours.

 

photoGT

 

 

Aujourd’hui, Salavatore Ferragamo ! Oui, je suis folle amoureuse d’une paire de chez Ferragamo (WHAT ?!).. Tina, viens à moi. Quoi ? Soldes « flottantes », mais encore ?! Ok. 10 bonnes raisons de te convaincre que j’ai raison d’acheter (encore) des chaussures.

 

  1. Acheter Italien c’est bon pour le moral. C’est bon, bon ! & c’est presque local.
  2. Si, Marilyn Monroe portait des Ferragamo en Autruche c’est pour une bonne raison.
  3. Chausser du Ferragamo, c’est adopter du Ferragamo. (Oui, oui) Pourquoi ?
  4. Parce que Ferragamo a eu l’ingénieuse idée de poser des petits coussinets juste sous la plantes des pieds pour rendre la cambrure vachement plus agréable.
  5. Ferragamo c’est un budget, mais c’est l’histoire de quelques années .
  6. Audrey Hepburn aussi en portait !
  7. Acheter des basiques utiles, tendances, sexy & indémodables : c’est cool !
  8. Tina c’est l’amour de ma vie (après tant d’autre & avant tant d’autre)
  9. Sourire
  10. Ça vous fait tout autant plaisir que ça déplait à votre (nouvelle) banquière !

 

 

Tout est dit mon petit chat 😉

 

 

June

 

 

« J’ai offert des chrysanthèmes à ma grand-mère »

Aujourd’hui on m’a dit un truc assez bizarre « – Haan, non mais toi, tu es une vraie fille à chaussures » hum hum.. Mais encore ? Ça ne veut strictement rien dire ce que tu dis meuf, passons.

imageshoes

À partir de quel moment pouvons-nous dire qu’une femme est une « femme à chaussures » ? 20 ? 60 ? 80 paires ? Au nombre de boîtes qui jalonnent le sol de l’appartement ? Le fait qu’elle utilise les boîtes à chaussures comme boîtes de rangement ou construction type Ikea en carrément plus cool (autant que ça soit utile) ? Dès qu’elle en fait son métier ? Où lorsque l’amoureux demande (approximativement) trois fois par semaine « quand est-ce que tu jettes ENFIN les boîtes qui traînent dans le dressing ? » ? (Réponse à la question précédente : Jamais !). Lorsque qu’elle se sert de sa pause déjeuner pour faire du shoespping assez souvent ?

La passion nous dévore ou peut-être est-ce la folie ?! Alors, là PAS DU TOUT ! La première chose que je sauve si mon appartement prend feu ? Mes bébés.. 246pieds, ça en fait du monde ! Dire que ça choque certain. Il n’y a rien de compliqué à comprendre pourtant. Elles sont les photos que l’on a oublié de prendre, à des moments précis & que l’on n’a pas vraiment envie d’oublier. Elles marquent toutes un moment de ma vie, pas forcément les plus cool. Du coup je compense le mal par le mal. LOGIQUE ! C’est pour ça que les escarpins ont été créés non ?

On a encore perdu le fil du truc de base, mais toujours perché sur mes Lola de chez François Najar 😉

June

Yves Saint Laurent est mon dieu, Vogue ma bible.

Aujourd’hui, bilan ! Je prend enfin conscience que je suis entrain d’abandonner l’une des nombreuses choses qui me tenais très fort à coeur. Il était temps !

photoISY

Au final les chaussures m’ont fait faire beaucoup de rencontres, des bonnes, très bonnes & des moins bonnes, beaucoup moins bonnes. J’ai croisé des personnes toutes plus intéressantes les unes que les autres, d’autres qui mériteraient que je leurs marche dessus avec mes François Najar juste après avoir aspergés leurs yeux avec de l’Ace délicat. Bref ! Je ne pensais pas qu’un escarpin pouvait créer des affinités, me faire quitter mon Paris pour aller en banlieue Ouest (oulala, la folle) ou même me faire comprendre que les bons sont parfois les mauvais.

Une page de ma vie se tourne, je quitte mes chaussures préférés, tout en embarquant mes innombrables paires préférés, quand même ! Il est bientôt temps de dire au revoir à mes copines Lola, Amélie, Charlotte, Paris, Aude, Laura, Anne, Noémie, Elodie, Nathalie & les petites dernières arrivées cet hiver, Nil, Love, Joyce, Liberty.. Finalement, elles auraient pu s’appeler Margaux, Nora, Narimane, Gaelle, Justine, Samia, Romain, Astrid & bien d’autre.. La nostalgie c’est le mal. Restons sérieux quelques instants, les stilettos restent mes premiers amours, je quitte ceux là pour être encore plus amoureuse des prochains, sans pour autant les oublier.

Après tout se n’était peut-être pas qu’une histoire de chaussure..  « – Je vous quitte, mais je vous aime » 😉

June

Je suis choquée, choquée je suis !

Un jour je penserais à faire des titres un peu plus.. Futés ! Bref, aujourd’hui, je sors du travail, à moitié endormis dans le RER, je réfléchis & là.. Le choc. Non, non LE CHOC !

photoFL

Il est tout simplement IMPENSABLE de porter un manteaux court à motif pied de poule, mixé avec un jean bleu clair, des vans noires &.. Un Longchamp camel. JE CRIS AU CRIME CONTRE L’HUMANITÉ, attentat à la pudeur ou tout simplement au mauvais goût !

Je veux bien comprendre qu’il y ait des jours avec & des jours sans. Les matins compliqués, la tête en vrac, on ouvre l’armoire pour y prendre les premiers trucs (a.k.a vêtement) qui en pendent salement. Enfin le genre de matin où on s’habille tout en noir & où l’on crit en sortant de la salle de bain « JE SUIS UN SUPER HERO ! » ou « BONJOUR, je suis un espion ». Quoi que.. Tout le monde ne fait peut-être pas ça, mais nous on est plein dans ma tête.

Qu’est-ce que je disais déjà ?.. Ah oui ! Non, non, il faut arrêter tout de suite ce genre de truc là, les mélanges ce n’est pas bons pour tout & tous le monde.  Croyez-moi j’en connais en rayon sur les mélanges. On évite les petites robes cintrés avec des Bensimon. Les Crocs avec tous les vêtements en général, les chaussettes tong, les pantacourts, juste pour ne citer que quelques exemples ! Pour conclure, mettons des basics quand on en a marre & portons des Freelance, parce qu’elles au moins ne seront JAMAIS de mauvais goûts !

Pardon à toi mademoiselle qui m’a inspiré 😉

June

POUH POUH POUUUH !

Aujourd’hui j’ai découvert (après tout le monde) un truc GENIAL !

 

justfab

 

Enfin.. Je reste dubitative sur le concept qui vend du rêve sur le papier, après c’est une autre histoire. J’explique : un prix unique 39,95€ par article. Quoi que vous choisissiez c’est TOUJOURS la même histoire ! Plutôt cool. Zéro frais de livraisons ou de retour (au cas où vos nouveaux amours ne soient pas les bons) & en plus -50 % de réductions sur le premier achat, en ce moment du moins.
Un large choix de chaussures, boots, escarpins, bottes plate, talons foufous.. TOUT est là ! « MAMANNNN ! »
A première vue les matériaux utilisé ne paraissent pas si ignoble que ça pour nos petits petons. Alors, une question me turlupine ! COMMENT EST-CE POSSIBLE ? Simple : Pas d’intermédiaire ! Chaussure sortie d’usine, hop directement chez JUST FAB & hop directement dans mes pieds !

352334-13-2_589x860

Bref, j’ai fait un test pour vous, pour nous & pour moi. Arrivée sur le site on me propose de faire un quizz pour commencer mon shopping. Ni une, ni deux, je fonce ! Là on me vend du rêve, on me pose des questions pour connaître mon style & on me dit que les stylistes ont travaillé pour me trouver la paire de chaussures de mes rêves.. « L’AMOUREUX, MA CARTE BLEUE !! »
Attention résultat… « CHATON, range ma carte finalement ». Comment vous dire qu’une paire de bottes avec une sangle cheville, bout pointus & qui monte jusqu’au-dessus de mon genou, premièrement : c’est méga VULGOS & deuxièmement.. Je déteste ! Les stylistes ont les oublient !

Ensuite, je fais un choix parmi de nombreux, nombreux modèles, là je trouve une petite paire de boots sympa. Un peu avant de valider ma commande je me renseigne quand même.. Je découvre un truc démentiel : en gros on m’annonce que je ne suis pas obligée d’acheter tous les mois (je sais, merci), non mais si c’est stipulé c’est tout bêtement parce que tous les mois, mon compte sera débité de 39,95€ juste au cas où ! Là dans ma tête ça fuse.. LA BLAGUE !! En gros, je veux craquer sur une paire à mini prix & si je suis un peu trop étourdis à la fin de l’année ma boots m’aura juste coûté le prix d’une paire de Zanotti. Merci au revoir !

 

Bref, si je devais résumer ça.. C’est comme une paire de Louboutin, génialement trop belle, mais qui fait mal aux pieds sur la durée 😉

 

 

June

Vivre, revivre ou survivre !

C’est subtil, très subtil ! La cambrure qui épouse parfaitement nos pieds, le sentiment que nous procure la hauteur, l’attrait de la nouveauté, l’envie d’essayer de nouvelle chose, recommencer : encore & encore.

photoshoes

Aimer craquer pour une (ou plusieurs) nouvelles paires.

Souffrir à cause du choix de la cambrure qui fut une nouvelle fois le mauvais. Bah oui, mais c’est beau !

Douter des pavés parisien sous nos pieds.

Rester stoïque en passant devant Bata & se demander POURQUOI ?!

Être étonné du tournant que prend François Najar. J’ai pas dis que c’était mauvais !

S’étonner soi-même de supporter autant de hauteur avec Charlotte Olympia.

Continuer juste parce qu’on aime tellement ça.

Exulter de plaisir grâce à Roberto Cavalli.

Se lasser de toujours voir la même paire chez Freelance. De la nouveauté s’il vous plait. Merci !

S’interrompre en pleine séance de shopping en passant devant Kurt Geiger.. & finalement continuer.

Tomber & se relever après un verre de trop en Dolce & Gabbana.

Compliquer de devoir faire un choix entre Gucci & Zanotti.

Rigoler face à Castaner.

Appartenir encore & toujours au même..

Se découvrir perchée sur des Barbara Bui. « MAMA, elle est bonne celle là ». Classe, bonjour !

Partager son amour/passion/folie/maladie psychologique incurable !

Oublier de faire ses comptes. Oups !

Séduire même avec des tongs, mais pas n’importe lesquelles des Marc Jacobs ou rien !

Compter le nombre d’Alexander McQueen que l’on ne s’offrira pas cette année.

Sourire devant l’acharnement de Desigual pour faire des chaussures. Pas sourire, rigoler (pleurer ?)  !

Hurler dès que tu vois passer une Tina chez Ferragamo.

Pendant que certain se coupe les ongles des pieds, d’autre se rendent compte qu’acheter des nouvelles chaussures c’est un peu comme si on prenait notre pied à chaque fois 😉

June

Bonjour, je suis un flamand rose.

Je n’ai officiellement plus de place pour ranger mes chaussures. Si j’avais su un jour que ça allait m’arriver !

 44480901JI_13_f

Il y a un moment où tu te dis « Si je range ça comme ça, c’est bon, les chaussures là, les boîtes là » & tout tient comme il faut. Deux mois après, en te levant tu marches sur tes chaussures, en rentrant du travail tu marches sur tes chaussures, en finissant de te préparer pour sortir tu marches sur tes chaussures, en prenant une autre sac à main, tu fais tomber 7 boîtes par terre. Bien sur, tu hurles à chaque fois en te demandant ce qu’il peut bien se passer dans ta tête pour t’acheter autant de pompes. Oui, parce qu’à ce moment là tu les maudis toutes les unes après les autres, sauf peut-être ta dernière paire de François Najar & encore tu as un doute.

Du coup, tu prends ton courage à deux mains, tu te dis que dimanche prochain tu vides toute ta chambre dans le salon & tu ranges tout comme il faut. Sauf que dimanche matin tu te réveilles à 14h complètement en retard pour rejoindre tes parents, tu marches encore sur tes Rossi, tu cours prendre une douche & tu te dis encore une fois que le week-end prochain tu ranges.. LA BLAGUE ! Tu préfères les contempler en te couchant & hurler tout les matins plutôt que te dire que tu as un gros problème psychologique & qu’il serait temps de compenser par autre chose !

Rien de mieux qu’une petite paire de Guiseppe Zanotti pour nous aider à mettre encore plus de bazar 😉

June

Des bonbecs fabuleux !

J’ai voulu acheter des Repetto puis j’ai abandonné l’idée. Il y a peut-être un moment où j’en serai capable, mais pas demain, je dois aller acheter du shampooing. Du coup je me suis rabattue sur mes premiers amours, Mellow Yellow & François Najar. Ils ont toujours su comment me prendre les petits.

382354_506033866106788_211324302_n

Paris pleure & moi aussi. Si ce n’est pas triste tout ça, j’aimerais pouvoir offrir une paire de stiletto à notre capitale juste pour qu’elle cesse ses larmes & nous redonne enfin le soleil, mais il semblerait qu’elle ne fonctionne pas comme moi & surtout qu’elle n’ait pas de pied. Ah bon ?! C’est quand même frustrant de se dire qu’il y a un an je déjeunais en terrasse avec mon acolyte préférée,  je me prenais des coups de soleils, je me permettais de bronzer avec une petite robe & qu’en plus je me payais le luxe d’être heureuse sous le cagnard parisien (oui, bon j’exagère un peu). C’est pas comme si hier j’ai dû ressortir mes Ugg. PAS DU TOUT !
La grande question est que mettons nous dans nos pieds ? Eva jean avec un talon Alu de chez François Najar ou alors les Mambo velours vert & talons Sparkles de chez Mellow Yellow ? Au pire des Marilyn winpit doré avec talon corne ?

300_____ah12_chaussure_escarpin_mambo_vert_MG_6016_14522

C’est marrant, j’achetais beaucoup moins de chaussures il y a un an 😉

June

I can sell everything to everyone.

On court toute après la même chose : La perfection.

Le travail parfait, l’appartement parfait, l’homme parfait, le porte manteaux parfait, le sac parfait, la robe parfaite, les chaussures parfaites. Pourquoi ? L’image que nous renvoyons est ce qui est censée nous vendre au monde (ou Paris). Mon dieu que ce monde est superficiel & j’y contribue à grande échelle ! Nous sommes nos propres représentantes, enfin nous sommes plutôt les représentantes de Sergio Rossi, Paul & Joe, Chloé, Barbara Bui, Karl Marc John & j’en passe ! Bref !

44492712XA_13_f

Que disais-je ? Ah oui.. La perfection ! Bon, parler d’une chaussure parfaite c’est comme dire que le meilleur dragibus c’est le noir. Certains seront d’accord avec toi & les autres te diront que tu es bonne pour retourner à Saint Anne (non pas que j’y sois déjà allée, entendons nous bien, mais le meilleur c’est bien le noir !). Disons que c’est totalement aléatoire ! Si je devais décrire la chaussure parfaite elle serait montée sur un talon de 13cm accompagné d’un plateau de trois centimètres, bien sûr en cuir noir avec quelques touches de couleurs. Oh bah tiens ! C’est rigolo, ça ressemble étrangement à l’un des nouveaux modèles de chez Barbara Bui. Oups 😉

June