Quand Fifi se promène avec Kate du côté de Pigalle !

Quelle surprise en ouvrant mon Vogue.. Christian Louboutin s’est installé dans un grand magasin Parisien en cette rentrée 2014.  Moi, ça m’émoustille !

Loubi PR2

Bonjour, Princesse ! Je veux revivre mon moment magique d’il y a quelques jours ! Ni une, ni deux, ma curiosité me titille beaucoup trop pour que je ne me précipite pas dans mon grand magasin préféré de la capitale. À peine la porte principale du Printemps Haussmann ouverte (vous savez celle à côté de Ladurée), j’aperçois au loin mon cher Christian Louboutin aka Loubie d’amour, Chrichri ou l’hommequimefaitrêverenmeparlantdesoulier, de rouge vêtu avec un par-dessous blanc.. Mes petons s’émoustillent.. Je me coiffe de ma plus belle coiffe & m’apprête à faire un grand « BONJOUR PRINCESSE » à mes So Kate d’amour &.. Ah non, Bonjour.. Vernis ? Ah ! Bon, des vernis sur Loubiville, mais des vernis quoi..

Loubi PR

« -Mademoiselle, oui, mademoiselle, où puis-je nicher mes petons d’amour dans vos merveilleux souliers ? »..
La réponse fut pour le moins.. Étonnante. Si on m’avait répondu un simple « -Là-bas, dans le case toute noire, qui manque profondément de rêveries », je n’en aurai pas été plus étonnée.
Qui est responsable de cette catastrophe ? Qui ?! Levez le doigt ! J’exige de savoir pourquoi le boudoir tant aimé a disparu, pourquoi les canapés super mega confortable ne sont pas là ? Pourquoi tout est.. Noir & blanc ?! Comme dirais une grande philosophe « ALLO QUOI ! »
« Bonjour Princesse » baisse la tête & fini tout de même par rêver devant une paire de So Kate & de Fifi rose fluo.. Mais quand même, je retire ma coiffe & sors dépitée ainsi que vachement déçu (au moins ça !).

En bref, un pop-up store beauté au niveau 0 du Printemps Mode, pour y découvrir toute la gamme de vernis, afin d’assortir vos ongles à vos petits petons, jusqu’au 18 octobre & un vrai stand avec les collections de soulier ainsi que la maroquinerie, toujours au niveau 0.
Malgré tout, un bon gros points positif, les vendeurs y sont très agréables & fabuleusement souriants.. C’est déjà ça !

IMG_6625.JPG

 

 

Je préfère & de loin voir mon pote Jean Jacques Rousseau 😉

 

 

De l’air mon grand, de l’air !

Soleil, mon amour !

20140519-115002.jpg

Après avoir annoncé fièrement à l’Amoureux mon besoin urgent (oui, besoin. Oui, urgent) de nouvelles chaussures, suite à l’inondation imprévu que mes sandales Sergio Rossi ont subi il y a quelques mois en bord marne, il me faut les remplacer. Je pleure & je te jette dans le cimetière à chaussures a.k.a « La mort de mes amours » !

Il fait beau & mes petons ont envie de prendre l’air, je me mets à la recherche de nouveau bébé prêt à me suivre tout l’été. Je navigue sur le web (flemmarde) tout d’abord pour retrouver les mêmes d’un rouge si parfait.. & là, j’apprends que Rossi ne les fait plus. Je pleure encore plus ! Bref, je farfouille sur le site & je déniche un sac en agneaux. Je tombe amoureuse ! ON A DIT CHAUSSURE !

Ok, je me plis en quatre pour trouver une marque intéressante sans y perdre mes bras & ma dignité. Petites mendigotes ? Emma Gote ? Mellow Yellow ? Aldo ? Melissa ? Liu Jo ? Jonak ? Marc by Marc Jacobs ? Non, non, non. Rien n’y fait, mes pieds ne craquent pas. Alors, j’essaie de me convaincre que je peux passer tout l’été perché sur mes compensés, mais bizarrement j’ai du mal à y croire réellement. Bref ! Il faut que je me mette un coup de pied aux fesses & que je reprenne mon shoepping RAPIDEMENT !

Au pire je repartirais avec un nouveau sac à main & pieds nus  😉

 

June

 

 

Un jour on m’a parlé de toi.

Tu passes, tu t’arrêtes & tu tombes instantanément amoureuse.

Pourquoi ?

imageSR

Parce qu’elle n’est pas comme les autres. Tu la vois & sans même l’avoir essayé, tu sais que c’est elle & pas une autre. Bref, tu craques. Elles te suivent partout, absolument partout. Même pas besoin d’une paire de ballerines au cas où, non. Elles sont parfaites, merveilleusement belles. Prête pour faire les 400 coups, des kilomètres & des kilomètres de boutiques. Tu en oublies même tes Sergio Rossi.. Pendant des mois & des mois.

& Un jour, sans même prévenir, tu rentres chez toi & au moment de les enlever, elles te font pleurer. Tu ne comprends pas, tu cherches. Rien, incompréhensible. On t’avait pourtant assuré que c’était les bonnes.. Le temps passe, tu continues de les regarder tous les matins. En rentrant le soir, tu les repasses. Rien n’y fait. C’est la fin de tes amours.

Bref, Elle m’on brisé le cœur 😉

June

Ça pique, ça pique, mais non, c’est Spade !

Katespade

Aujourd’hui je suis tombée folle amoureuse (pardon l’Amoureux) d’un carton de chez DHL. Ouai ! J’AI REÇU MES KATE SPADE ! Mes toutes premières d’une longue collection (Oui, je le sens). Rose fluo ? Mais carrément !

Après l’ouverture de leur tout premier point de vente en France, en septembre, aux Galeries Lafayette Haussmann pour le plus grand plaisir de nos yeux, moins de nos portefeuilles. En parlant portefeuille ils en ont des.. DÉMENTIELS. On reprend, donc pour notre plus grand plaisir, partons shopper du Bangle coloré, des sacs à main sous toutes ses formes (des prix carrément raisonnable à partir de 180€). On retrouve bien sûr des « Beau«  modèles iconiques de la marque, des « Maise«  dans tous ses états, en bref, des sacs, des sacs & des sacs à en perdre les pieds ! &.. Des vêtements carrément fou. Bon on attend quoi pour faire venir New York dans nos dressing Parisien ?!

imageKS

Ayant récemment craqué sur quelques petites robes, toujours chez Kate Spade (bah bien sûr) & étant en phase bloc, genre que du noir & blanc, rose & noir, blanc & vert, noir & noir.. Tout ça à l’infini ! Mes escarpins seront juste parfait pour égayer une tenue un peu trop sage & je serai un bonbon Spade ! Je vous conseille vivement de venir découvrir le petit cocon que Kate Spade s’est créé au 3ème étage des Galeries Lafayette Haussmann, en plus ils ont une équipe de choc !

En attendant je continue mon shopping 😉

June

On appelle ça la maladie d’amour.

On en a une, mais on en voudrait toujours plus. C’est pas vraiment une maladie, mais c’est pas pire.

photoMY

On écoute des musiques d’ascenseur pendant que l’on traine  au -1 des Galeries Lafayette, on fait des sourires polis au 5e étage du Printemps. On tombe amoureuse, une fois, deux fois, trois, fois, quatre et plus. On fait les comptes & c’est pile à ce moment-là que Madame Lemmerdeusedebanquière décide de nous appeler pour nous rappeler que les salaires mensuels sont fait pour durer un mois & non pas 2 semaines. Ah ouai !

Bref, on appelle maman & on recommence, toujours le même chemin. On commence par Minelli, on passe devant Manas et Hunter en ravalant un petit relent, pour finir chez Rossi. En même temps y’a pas photo. Sauf que cette fois-ci tu t’es arrêté par Saint Laurent, chose que tu fais rarement, & là.. L’amour de ta vie sous tes yeux. Qui ? Pourquoi ? Comment ? Impossible n’est pas impossible. Ah  si en fait.  Bon.. Mellow Yellow ? Mellow Yellow ! « Bonjour, il me faut une paire de botte pour aller avec mon nouveau sac. » NORMAL !
Non, mais c’était l’affaire du siècle. (Non, mais c’est TOUJOURS l’affaire du siècle si on t’écoute). Je fais toujours l’affaire du siècle.

Sans queue ni tête est le mot d’ordre 😉

June 

POUH POUH POUUUH !

Aujourd’hui j’ai découvert (après tout le monde) un truc GENIAL !

 

justfab

 

Enfin.. Je reste dubitative sur le concept qui vend du rêve sur le papier, après c’est une autre histoire. J’explique : un prix unique 39,95€ par article. Quoi que vous choisissiez c’est TOUJOURS la même histoire ! Plutôt cool. Zéro frais de livraisons ou de retour (au cas où vos nouveaux amours ne soient pas les bons) & en plus -50 % de réductions sur le premier achat, en ce moment du moins.
Un large choix de chaussures, boots, escarpins, bottes plate, talons foufous.. TOUT est là ! « MAMANNNN ! »
A première vue les matériaux utilisé ne paraissent pas si ignoble que ça pour nos petits petons. Alors, une question me turlupine ! COMMENT EST-CE POSSIBLE ? Simple : Pas d’intermédiaire ! Chaussure sortie d’usine, hop directement chez JUST FAB & hop directement dans mes pieds !

352334-13-2_589x860

Bref, j’ai fait un test pour vous, pour nous & pour moi. Arrivée sur le site on me propose de faire un quizz pour commencer mon shopping. Ni une, ni deux, je fonce ! Là on me vend du rêve, on me pose des questions pour connaître mon style & on me dit que les stylistes ont travaillé pour me trouver la paire de chaussures de mes rêves.. « L’AMOUREUX, MA CARTE BLEUE !! »
Attention résultat… « CHATON, range ma carte finalement ». Comment vous dire qu’une paire de bottes avec une sangle cheville, bout pointus & qui monte jusqu’au-dessus de mon genou, premièrement : c’est méga VULGOS & deuxièmement.. Je déteste ! Les stylistes ont les oublient !

Ensuite, je fais un choix parmi de nombreux, nombreux modèles, là je trouve une petite paire de boots sympa. Un peu avant de valider ma commande je me renseigne quand même.. Je découvre un truc démentiel : en gros on m’annonce que je ne suis pas obligée d’acheter tous les mois (je sais, merci), non mais si c’est stipulé c’est tout bêtement parce que tous les mois, mon compte sera débité de 39,95€ juste au cas où ! Là dans ma tête ça fuse.. LA BLAGUE !! En gros, je veux craquer sur une paire à mini prix & si je suis un peu trop étourdis à la fin de l’année ma boots m’aura juste coûté le prix d’une paire de Zanotti. Merci au revoir !

 

Bref, si je devais résumer ça.. C’est comme une paire de Louboutin, génialement trop belle, mais qui fait mal aux pieds sur la durée 😉

 

 

June